Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Festival de cannes 2018
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dreams, hope and reality Index du Forum ->
Espace Culturel
-> • » CINEMA -> Autour des films -> Récompenses Cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 16:14 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant






Compétition:

Everybody Knows (Todos lo saben) d’Asghar Farhadi (en ouverture)
En Guerre de Stéphane Brizé
Dogman de Matteo Garrone
Le livre d’image de Jean-Luc Godard
Netemo Sametemo (Asako I & II) de Ryusuke Hamaguchi
Plaire, aimer et courir vite (Sorry Angel) de Christophe Honoré
Les Filles du soleil de Eva Husson
Ash Is Purest White de Jia Zhang-ke
Shoplifter de Kore-Eda Hirokazu
Capharnaüm de Nadine Labaki
Buh-Ning (Burning) de Lee Chang-Dong
Blackkklansman de Spike Lee
Under the Silver Lake de David Robert Mitchell
Three Faces de Jafar Panahi
Zimna wojna (Cold War) de Pawel Pawlikowski
Lazzaro Felice de Alice Rohrwacher
Yomeddine de A. B. Shawky
Leto (L'Ete) de Kirill Serebrennikov
Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez
Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan
Ayka de Sergey Dvortsevoy



Séances spéciales:

Dead Souls de Bing Wang
O grande circo mistico de Carlo Diegues
Pope Francis – A Man of his Word (Le pape François – Un homme de parole) de Wim Wenders
10 Years in Thailand de Aditya Assarat, Wisit Sasanatieng, Chulayarnon Sriphol & Apichatpong Weerasethakul
The State Against Mandela and the Others de Nicolas Champeaux et Gilles Porte
A tous vents (To the Four Winds) de Michel Toesca
La Traversée de Romain Goupil


Hors compétition:

Solo : A Star Wars Story de Ron Howard
Le Grand Bain de Gilles Lellouche
The House That Jack Built de Lars Von Trier



Un certain regard:

Jury présidé par Benicio del Toro

Les Chatouilles (Little Tickles) de Andréa Bescond & Eric Métayer
Gräns (Border) de Ali Abbasi
Sofia de Meyem Benm’Barek
Long Day’s Journey into Night de Bi Gan
Mon tissu préféré de Gaya Jiji
Manto de Nandita Das
A genoux les gars (Sextape) d’Antoine Desrosières
Girl de Lukas Dhont
In my Room de Ulrich Kohler
El angel de Luis Ortega
The Gentle Indifference of the World de Adilkhan Yerzhanov
Die Stroppers (Les moissonneurs) d’Étienne Kallos
Gueule d’ange (Angel Face) de Vanessa Filho
Euphoria de Valeria Golino
Rafiki de Wanuri Kahiu
Muere, Monstruo, Muere (Meurs, monstre, meurs) d'Alejandro Fadel
Chuva E Cantoria Na Aldeia Dos Mortos (The Dead and the Others/Les Morts et les autres) de João Salaviza et Renée Nader Messora
Donbass de Sergey Loznitsa (film d’ouverture Un Certain Regard 2018)



Séances de minuit :

Arctic de Joe Penna
Gongjak (The Spy Gone North) de Yoon Jong-Bing
Whitney de Kevin Macdonald
Fahrenheit 451 de Ramin Bahrani
_________________

Merci Zel ^^





Dernière édition par Marion le Mar 8 Mai - 07:52 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Mai - 16:14 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 16:19 (2018)    Sujet du message: Sélection parallèle : « La quinzaine des réalisateurs » Répondre en citant





Longs métrages sélectionnés :

Pájaros de verano (Birds of Passage – Les Oiseaux de passage) de Ciro Guerra & Cristina Gallego première mondiale – film d’ouverture
Amin de Philippe Faucon première mondiale
Carmen y Lola de Arantxa Echevarria première mondiale – premier film
Climax de Gaspar Noé première mondiale
Cómprame un revólver (Buy Me a Gun) de Julio Hernández Cordón première mondiale
Les Confins du monde de Guillaume Nicloux première mondiale
El motoarrebatador (The Snatch Thief) de Agustín Toscano première mondiale
En Liberté ! de Pierre Salvadori première mondiale
Joueurs (Treat Me Like Fire) de Marie Monge première mondiale – premier film
Leave No Trace de Debra Granik première internationale
Los silencios de Beatriz Seigner première mondiale
Ming wang xing shi ke (The Pluto Moment) de Ming Zhang première mondiale
Mandy de Panos Cosmatos première internationale
Mirai (Mirai ma petite sœur) de Mamoru Hosoda première mondiale
Le monde est à toi de Romain Gavras première mondiale
Petra de Jaime Rosales première mondiale Samouni
Road de Stefano Savona première mondiale – documentaire
Teret (The Load) de Ognjen Glavonic première mondiale
Weldi (Dear Son – Mon cher enfant) de Mohamed Ben Attia première mondiale
Troppa grazia de Gianni Zanasi première mondiale – film de clôture


Courts métrages sélectionnés :

Basses de Félix Imbert première mondiale
Ce magnifique gâteau ! (This Magnificient Cake!) de Emma De Swaef & Marc Roels première mondiale
La Chanson (The Song) de Tiphaine Raffier première mondiale
La lotta de Marco Bellocchio première mondiale
Las cruces de Nicolas Boone première mondiale
La Nuit des sacs plastiques (The Night of the Plastic Bags) de Gabriel Harel première mondiale
O órfão (The Orphan) de Carolina Markowicz première mondiale
Our Song to War de Juanita Onzaga première mondiale – documentaire
Skip Day de Patrick Bresnan & Ivette Lucas première mondiale – documentaire
Le Sujet (The Subject) de Patrick Bouchard première internationale
_________________

Merci Zel ^^





Dernière édition par Marion le Mar 8 Mai - 07:53 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 16:28 (2018)    Sujet du message: Sélection parallèle : « Semaine de la critique » Répondre en citant




Longs-métrages en compétition

Chris the Swiss d’Anja Kofmel : Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Chris, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances. Il était vêtu de l’uniforme d’une milice étrangère. Anja Kofmel était sa cousine. Petite, elle admirait ce jeune homme ténébreux. Devenue adulte, elle décide d'enquêter pour découvrir ce qui s’est passé et comprendre l'implication réelle de Chris dans un conflit manipulé par des intérêts souvent inavoués.

Dimantino de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt : Diamantino, icône absolue du football, est capable à lui seul de déjouer les défenses les plus redoutables. Alors qu’il joue le match le plus important de sa vie, son génie n’opère plus. Sa carrière est stoppée net, et la star déchue cherche un sens à sa vie. Commence alors une folle odyssée, où se confronteront néo-fascisme, crise des migrants, trafics génétiques délirants et quête effrénée de la perfection.

Egy Nap de Zsófia Szilágyi : Anna a la quarantaine, trois enfants, un mari, un emploi et des soucis financiers. Elle passe son temps à courir, entre le travail, la maison et les enfants. Elle essaye de joindre son mari. Il faut absolument qu’elle lui parle. Elle est en train de le perdre, elle le sent. Mais elle est happée par le rythme frénétique de sa journée. Le quotidien, la monotonie se heurte à la fragilité, à ce que l’on ne peut pas recommencer.

Fuga de Agnieszka Smoczyńska : Alicja a perdu la mémoire et elle ignore comment elle en est arrivée là. En deux ans, elle parvient à se reconstruire : changée, indépendante, loin de chez elle. Elle ne souhaite pas se remémorer le passé. Alors, quand sa famille la retrouve, elle est contrainte d’endosser le rôle de mère, de fille et de femme, entourée de personnes qui semblent être de parfaits étrangers. Que reste-t-il lorsqu’on oublie que l’on a aimé quelqu’un ? Est-ce nécessaire de se souvenir du sentiment amoureux pour être heureux ?

Kona fer í stríð (Woman at War) de Benedikt Erlingsson : Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande… Mais la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie…

Sauvage de Camille Vidal-Naquet : Léo, 22 ans, se vend dans la rue pour un peu d’argent. Les hommes défilent. Lui reste là, en quête d’amour. Il ignore de quoi demain sera fait. Il s’élance dans les rues. Son cœur bat fort.

Sir de de Rohena Gera : Ratna est domestique chez Ashwin, le fils d'une riche famille de Mumbai. En apparence la vie du jeune homme semble parfaite, pourtant il est perdu. Ratna sent qu’il a renoncé à ses rêves. Elle, elle n'a rien, mais ses espoirs et sa détermination la guident obstinément. Deux mondes que tout oppose vont cohabiter, se découvrir, s’effleurer..


Film d’ouverture

Wildlife de Paul Dano : Dans les années 60, Joe, un adolescent de 14 ans, assiste impuissant à la lente dégradation des rapports entre son père et sa mère.


Film de clôture

Guy d’Alex Lutz : Gauthier, un jeune journaliste, apprend par sa mère qu'il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90. Celui-ci est justement en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier décide de le suivre, caméra au poing, dans sa vie quotidienne et ses concerts de province, pour en faire un portrait documentaire.


Séances spéciales longs-métrages

Nos Batailles de Guillaume Senez : Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.

Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin : Zachary, 17 ans, sort de prison. Rejeté par sa mère, il traine dans les quartiers populaires de Marseille. C’est là qu’il rencontre Shéhérazade…
_________________

Merci Zel ^^





Dernière édition par Marion le Mar 8 Mai - 07:56 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 16:34 (2018)    Sujet du message: Sélection parallèle : « ACID » Répondre en citant






Liste des longs métrages sélectionnés :

L’amour debout de Michaël Dacheux – Première mondiale
Bad Bad Winter d’Olga Korotko - Première mondiale
Cassandra The Exotico de Marie Losier - Première mondiale
Dans la terrible jungle de Caroline Capelle et Ombline Ley - Première mondiale
Il se passe quelque chose d’Anne Alix - Première mondiale
Seule à mon mariage de Marta Bergman - Première mondiale
Thunder Road de Jim Cummings - Première mondiale
Un violent désir de bonheur de Clément Schneider - Première mondiale
Nous, les coyotes de Hanna Ladoul & Marco La Via - Première mondiale




Acid Trip #2 Portugal :


Verao Danado de Pedro Cabeleira
Terra Franca de Leonor Teles
Colo de Teresa Villaverde




Séance Spéciale 50 ans Mai 68 :

Reprise de Hervé Le Roux
_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 13:08 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Mon favoris dans la section " Un certain regard" c'est ce film :




La bande annonce m'a tiré les larmes, et Marion Cotillard à l'air sublime dans ce film, tellement à l'opposée de ce qu'elle a pu faire. Et la gamine, la vache !

Impatiente de découvrir, mais je me dis que si chiale déjà avec la bande annonce; qu'est-ce que ça va être avec le film. J'espère juste ne pas être déçu.


_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 16:05 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Photocall du Jury des longs métrages, présidée par Cate Blanchett Smile


Sympa aussi d'avoir Léa Seydoux et Kristen Stewart dans le jury ^^






_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Kadjinska
Auteurs confirmés
Auteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2011
Messages: 1 805
Localisation: Hyde Park, in London

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 18:35 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Je ne peux pas regarder la bande annonce pour l'instant, mais j'ai déjà entendu parler de Gueule D'Ange. Un de mes acteurs fétiches, Alban Lenoir, joue dedans Wink
_________________


Merci Marion ! ^___^


Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 21:19 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Kadjinska a écrit:
Je ne peux pas regarder la bande annonce pour l'instant, mais j'ai déjà entendu parler de Gueule D'Ange. Un de mes acteurs fétiches, Alban Lenoir, joue dedans  ;)



Je le connais pas, mais je le découvrirais du coup ! ^^




Red Carped - TODOS LO SABEN (EVERYBODY KNOWS)

Le Jury des longs métrages (Sélection officielle)




Le jury de la sélection "un certain regard"




L'équipe de TODOS LO SABEN (EVERYBODY KNOWS) (Film d'ouverture, compétition officielle)


_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 11:49 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Photocall -  TODOS LO SABEN (EVERYBODY KNOWS) (Compétition)












_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Ze Lamélie
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2011
Messages: 10 844

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 18:51 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

virginie ledoyen et penelope cruz sont sublimes , d'ailleurs penelope cruz a été exceptionnel dans american crime story en donatella versace

sinon c'est moi ou j'ai l'impression que kristen stewart a envie de se tirer une balle sur les photos tellement elle fait la gueule
_________________


merci volca



Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 19:11 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Oui c'est clair que Kristen Stewart est pas très souriante, mais c'est pas nouveau j'ai envie de dire ! Mr. Green

J'adore Penelope Cruz mais je suis toujours pas motivée à regarder American Crime Story, c'est surement un tort, mais ça m'attire pas du tout.
_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Ze Lamélie
Modératrice
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2011
Messages: 10 844

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 19:38 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

c'est sombre pourtant c'est ton style Mr. Green
_________________


merci volca



Revenir en haut
Kadjinska
Auteurs confirmés
Auteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2011
Messages: 1 805
Localisation: Hyde Park, in London

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 21:50 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Je n'aimais pas tout du tout ce que dégageait Kristen Stewart (elle fait pas heureuse, cette fille), jusqu'à ce que je la vois dans Sils Maria. Elle m'a bluffée ! Son style, sa voix... J'ai été subjuguée. Et son duo avec Juliette Binoche, juste sublime !
_________________


Merci Marion ! ^___^


Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Jeu 10 Mai - 08:03 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Journée du 09 mai


Photocall : Donbass (un certain regard)



Photocall : Rafiki (Un certain regard)



Photocall du jury "un certain regard"



Red Carpet : Yomeddine (en compétion)






Red Carped : Rafiki (Un certain regard)



Red carpet : Leto ( en compétition)


_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Marion
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Jeu 10 Mai - 08:32 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018 Répondre en citant

Semaine de la critique - Jour 1 (9 mai)

Le jury 






WILDLIFE (Film d'ouverture)





EGY NAP (en compétition)


_________________

Merci Zel ^^





Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:41 (2018)    Sujet du message: Festival de cannes 2018

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    dreams, hope and reality Index du Forum ->
Espace Culturel
-> • » CINEMA -> Autour des films -> Récompenses Cinéma
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky